Premier poème fondu

Puisque me voici lancée dans l’écriture oulipienne, je découvre les poèmes fondus, et je me lance.

Dimanche amour

le drap tes mains

paradis refermé demain

Bien que je ne sois pas une fanatique d’Aragon, Les yeux d’Elsa ont bercé mes premières amours, que ce soit dimanche ou lundi. Ce n’est donc pas complètement par hasard que je l’ai choisi pour cette première fois.


Et puis la voix de Jean Ferrat.

NB : L’illustration de ce billet est une peinture sur huile de Oliver Akers Douglas – Bedroom eyes, 2012.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :